CLOSE
Back To Top

“C’est alors que ma paupière”

– Linogravure “C’est alors que ma paupière”, issue de la série “Pensée des morts” inspiré par le poème de Lamartine :

C’est alors que ma paupière
Vous vit pâlir et mourir,
Tendres fruits qu’à la lumière
Dieu n’a pas laissé mûrir !
Quoique jeune sur la terre,
Je suis déjà solitaire
Parmi ceux de ma saison,
Et quand je dis en moi-même :
Où sont ceux que ton coeur aime ?
Je regarde le gazon.

– Cette illustration est imprimée sur une feuille de format A3 et de grammage 200g/m2.

-Elle est numérotée et mon logo figure au dos.

-Vendue sans le cadre.

– Pour réaliser cet article, j’utilise la technique de la linogravure. Chaque article est imprimée à la main, chaque article est unique.
Pour plus d’information sur procédé d’impression, visitez le making of.

 

Info_